top of page

L'Appel de la forêt de La Malmaison (Saint-Cucufa)

Dernière mise à jour : 16 mai 2021


Sans couvert végétal, comment assurer la repousse et maintenir la biodiversité ?

Une gestion douce, une nouvelle gouvernance


Mardi 20 avril 2021, 15 associations lancent l’Appel de la Forêt de La Malmaison (Saint Cucufa) auprès de l’État, de l’Office national des forêts (ONF), des élus de la région, du département, de Métropole du Grand Paris (MGP), et leur proposent 7 recommandations pour préserver l’avenir de cette forêt historique. Le dérèglement climatique, les canicules, les variations de températures avec des maximales à 45°C, les sécheresses répétées mais aussi les pluies plus intenses, demandent une nouvelle gestion et une autre gouvernance.


Après avoir déposé en janvier un référé mesures utiles devant le juge administratif afin de faire cesser les coupes rases de cette forêt, les associations demandent la réunion du comité partenarial prévu par la convention État-Métropole du Grand Paris et l’ONF du 29 octobre 2019. Elles demandent à être considérées comme l’une des parties prenantes.


La sauvegarde de la forêt de La Malmaison doit se traduire par une nouvelle approche, un nouveau plan de gestion et une gouvernance qui accepte le dialogue avec les associations concernées par cette forêt périurbaine entourée de villes denses. Rien que Rueil-Malmaison en pleine densification urbaine et humaine dépasse maintenant 80 000 habitants.


Des actions similaires pourraient voir le jour dans d’autres forêts de l’Ile-de-France, Fausses Reposes, Fontainebleau, Marly-le-Roi, Meudon, Montmorency…



Télécharger le communiqué de presse du 21 avril 2021

COMMUNIQUE de PRESSE210421 FP2
.pdf
Télécharger PDF • 46KB

Télécharger l'Appel de la forêt de La Malmaison (V11.3 web)

v11
.3bd appel de La Malmaison 27 mars 21
Télécharger 3BD APPEL DE LA MALMAISON 27 MARS 21 • 1.16MB





137 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page